Andrzej Walicki
Pologne/États-Unis
Prix Balzan 1998 pour l'histoire culturelle et sociale du monde slave
Pour sa contribution exceptionnelle à l’étude de l’histoire culturelle et sociale de la Russie et de la Pologne et, par delà, à l’histoire de la culture européenne au 19e siècle. Son oeuvre s’inscrit au tout premier plan des recherches sur la pensée philosophique et politique des sociétés où le débat entre libéralisme et marxisme a pris au 19e siècle une force particulière; ce débat éclaire aussi le présent.
Historien et philosophe, le professeur Walicki compte parmi les meilleursspécialistes del’histoire intellectuelle et sociale, de la Russie et de la Pologne du XIXe siècle. La communauté scientifique a très tôt salué son immense érudition et l’ampleur de San champ d’analyse due à une curiosité illimitée. Son approche de l’histoire culturelle est pluridisciplinaire — l’histoire, proprement dite, intègre pour lui l’histoire sociale, religieuse, économique tout autant que celle de la pensée et la philosophie. C’est cette méthode polyhistorique, appuyée sur un savoir encyclopédique, et avant tout une connaissance parfaite des mondes slaves, mais aussi germanique, qui a permis au professeur Walicki d ‘édifier au fil d‘une vingtaine d’ouvrages et de nombreux articles, une oeuvre qui constitue une contribution originale à l’histoire de la culture européenne. Dès le début de son oeuvre scientifique, le professeur Walicki a fait montre de cette vision complète, polyphonique de l’histoire culturelle des peuplesslaves. En 1969, l’un de ses premiers ouvrages consacrés à la philosophie sociale des populistes russes, constitue un apport décisif à la pensée populiste, mais éclaire aussi les tiens entre marxisme et populisme et permet de comprendre comment le populisme a ouvert la voie à la pensée de Marx. On doit aussi à cet historien fécond et talentueux des portraits impressionnants des grands personnages du mouvement intellectuel et révolutionnaire russe, mal connus, tel Mikhailovski.
Le professeur Walicki s’est particulièrement attaché à montrer comment la philosophie des Lumières a été accueillie dans le monde slave-en Russie et en Pologne -; et comment la culture de cette partie de l’ Europe a été avant tout romantique, utopique, messianique, alors que la Raison était au coeurde la culture de l’Europe occidentale au mème moment. The Slavophile Controversy, publié en 1964 en polonais et republié au cours des vingt dernières années en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, reste aujourd‘hui encore une oeuvre inégale pour la compréhension de la culture russe et de son évolution. A History of Russian Thought from the Enlightenment to Marxism, publié en polonais il y a un quart de siècle et disponible désormais en anglais, combine avec une rare élégance l’étude des penseurs russes et celle d ‘ une histoire générale du développement de la Russie. Le libéralisme en Russie, le développement de la conscience nationale en Pologne, sont aussi les thèmes privilégiés des travaux originaux du professeur Walicki. De cette oeuvre considérable une conclusion générale se dégage; la culture de l’Europe est inséparable de son histoire - on ne peut écrire l’histoire des peuples ò la seule lumière des événements qui la composent. En dernier ressort les événements forment la trame de la culture qui confère aux peuples leur identité.
Historien du XIXe siècle, le professeur Walicki éclaire aussi les courants et les tensions qui affectent les peuples d’Europe à la fin de ce millénaire. Aujourd’hui, comme au siècle précédent, le débat entre libéralisme et socialisme est au coeur des grands choix européens.
  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail