Eva Kondorosi
Hongrie / France
Prix Balzan 2018 pour l'écologie chimique
Pour ses importantes contributions à l’écologie chimique grâce à ses recherches de premier plan dans la biologie moléculaire de la symbiose entre plantes légumineuses et bactéries fixatrices d’azote, y compris l’identification des gènes de la nodulation et ses composants, l’expression de ces gènes sous le contrôle de flavonoïdes ainsi que la régulation du cycle cellulaire et la différenciation des bactéroïdes au moment de la symbiose.
Eva Kondorosi est née en Hongrie. Après des études à l’université de Eötvös de Budapest, elle a travaillé au Max-Planck-Institut für Züchtungsforschung à Cologne, au CNRS en France, et à l’Académie hongroise des sciences.
Elle est reconnue pour son travail qui a permis la compréhension des interactions entre les plantes légumineuses et les bactéries symbiotiques du genre Rhizobium. La plante répond à la présence de Rhizobium en créant des nodules sur les racines, dans lesquels les bactéries se développent. Les bactéries dans les nodules sont capables de transformer l’azote de l’air en une forme utilisable par la plante, procurant ainsi un nutriment indispensable, souvent rare dans l’environnement. La formation des nodules et la transformation de la bactérie à partir d’une forme inerte en une forme symbiotique, sont gouvernées par une série de signaux chimiques qui s’échangent entre les deux partenaires. Eva Kondorosi est reconnue pour son travail qui a permis de comprendre cette interaction, en particulier pour la découverte et la caractérisation d’une série de peptides à nodules riches en cysteine qui sont des molécules importantes transmettant ces signaux.
Au-delà de l’importance de sa contribution à la science fondamentale, une meilleure compréhension de la fixation de l’azote est cruciale pour la sécurité alimentaire et pour réduire la dépendance de la société aux engrais, qui requièrent beaucoup d’énergie et dont la production est l’une des principales sources de gaz à effet de serre.
Eva Kondorosi est vice-présidente du conseil scientifique de l’ERC et coordinatrice pour le thème des sciences de la vie. Elle préside le groupe de travail de l’ERC sur l’élargissement de la participation européenne à l’ERC, réalisant ainsi une alliance entre l’excellence scientifique à l’échelle de toute l’Europe et un encouragement aux jeunes scientifiques à être candidats aux bourses de l’ERC.




Research Professor, Biological Research Centre, Hungarian Academy of Sciences (HU)

Research Director, Plant Science Institute, CNRS (FR)
  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail