Jan Endrik Oort
Pays-Bas
Priz Balzan 1984 pour l'astrophysique
Pour avoir exercé une influence profonde sur l’astronomie du 20e siècle. Jan Hendrik Oort est reconnu dans le monde entier comme un maître dans ce domaine grâce à ses travaux de pionnier sur la rotation galactique, sur la distribution de l’hydrogène dans les galaxies, sur les nuages gazeux de l’espace intergalactique et pour avoir utilisé la radioastronomie comme un instrument dans l’étude de la physique cosmique.
Le professeur Jan Hendrik Oort (*1900 - †1992) de l’université de Leyde est reconnu dans le monde entier comme un Maître dans le domaine de l’astronomie. Il commença son œuvre scientifique en s’appliquant à la composition et la dynamique des galaxies, ayant découvert (1926-1927) avec le professeur Bertil Lindblad (observatoire de Stockholm) la rotation différentielle de notre Galaxie qui, désormais, est reconnue comme un principe astronomique fondamental.
Ce phénomène, déduit de l’interprétation rationnelle des mouvements apparents des astres, résulte d’une dynamique complexe de la Galaxie dans son propre champ d’auto-gravitation.
M. Oort découvrit que la Galaxie ne tournait pas comme une roue rigide, mais quelle a un mouvement analogue à celui des planètes autour du soleil. En effet, dans une roue les particules ont toutes la même période de révolution tandis que dans le système solaire les planètes qui se trouvent à proximité du soleil ont des périodes plus courtes. Ceci est une caractéristique du inouvement circulaire autour d’un centre de graviration; la plus grande part de la masse galactique se réunit en des régions centrales.
En 1944 M. Oort commença sa seconde phase de recherche en se consacrant à la radioastronomie. Ses travaux ont ouvert des horizons nouveaux sur l’espace céleste. En particulier, son laboratoire a réussi à enregistrer la radiation des galaxies sur une distance jamais observée auparavant. Avec son élève Van de Hulst, qui démontra l’existence d’une onde d’émission de l’hydrogène dans l’espace interstellaire d’une longueur de 21 cm, M. Oort a préparé une carte presque complète de la distribution des bras en spirale d’une galaxie et réussit ainsi à étudier, pour la première fois, le système galactique tout entier.
Oort a aussi fourni une contribution fort intéressante à l’origine des comètes dans le système solaire. Il a démontré que toutes les comètes proviennent d’une vaste orbite autour du système solaire qui se trouve, toutefois, à une longue distance du soleil. Mais les comètes sont conduites par des perturbations occasionnelles, causées par des astres en mouvement, vers les orbites proches du système solaire, ce qui les rend observables.
Dès 1970 Oort se consacra à l’étude de la structure et de la dynamique des galaxies externes dans l’intention de vérifier l’existence de grandes structures en expansion dans leurs régions centrales.


(1984)
  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail