Josef Pieper
Allemagne
Prix Balzan 1981 pour la philosophie
Pour avoir ouvert des horizons nouveaux en réabordant les sujets éternels de la philosophie chrétienne et en alliant l’héritage de la pensée grecque au message de l’Evangile dans un langage qui a su éveiller dans le monde entier une conscience philosophique des problèmes essentiels de l’existence.

Le Professeur Josef Pieper (*1904 - † 1997), professeur émérite de l’Université de Munster en Westphalie, est considéré comme un des plus grands philosophes catholiques contemporains. Sa carrière dépasse le cadre des institutions universitaires, car par ses écrits et ses conférences il a éveillé une «conscience philosophique» dans un cercle beaucoup plus vaste que celui des spécialistes.
Ses connaissances de l’anthropologie philosophique, de l’histoire de la pensée, de la sociologie et de la théologie même sont considérables et incontestées; mais c’est surtout sa sensibilité très particulière de révélateur métaphysique des attitudes humaines comme les sentiments, los vertus, les situations, les espoirs, qui l’a fait connaître dans le monde entier.

Même s’il n’existe pas de liens directs avec la phénoménologie de Scheler, on peut toutefois comparer Pieper avec ce dernier par sa capacité de créer une philosophie morale composée de notations significatives et non pas de prescriptions et d’abstractions.
La pensée de Pieper est strictement catholique. Mais il est parvenu cependant à s’élever de cette position fondamentale à une vision universelle du phénomène humain, étudié dans tous ses aspects existentiels et spirituels. Même un mécréant peut bénéficier de ses analyses et y trouver matière à développer sa propre réflexion et un encouragement à identifier des aspirations inexprimées, pour aboutir enfin à de pures certitudes bien loin du dogmatisme.

Il est resté plutôt en marge de la vie académique allemande, non seulement parce qu’il s’abstenait de donner suite aux invitations des universités, mais aussi — et peut-être surtout — à cause du caractère peu « académique» de sa production. Essayiste, Josef Pieper n’en est pas moins un scientifique. Et c’est précisément sa rigueur intellectuelle, alliée à sa vaste culture servie par un réel talent littéraire, qui caractérisent une œuvre dont l’influence présente est considérable, une influence qui, sans doute, se prolongera. Ceci, cependant, n’affaiblit pas la culture et la rigueur qui, avec un remarquable maîtrise littéraire ont contribué à la fortune de Josef Pieper et permettent de reconnaitre chez lui l’auteur destiné à conserver sa position, non seulement pour mémoire, mais aussi pour ce qui concerne l’attention du public.
  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail