Maurizio Calvesi
Italie
Balzan 2008 pour les arts figuratifs depuis 1700
Pour ses travaux fondamentaux dans le domaine de l’histoire de l’art figuratif moderne et contemporain, qui ont contribué à une meilleure compréhension de la nature et du développement du modernisme et qui ont encouragé l’étude de l’origine des nouvelles tendances de l’art contemporain.

Maurizio Calvesi est l’un des principaux historiens de l’art moderne en Italie. Né à Rome en 1927, il s’est diplômé en Lettres et philosophie à l’Université de Rome “La Sapienza” en 1949. 

Grand spécialiste d’histoire, particulièrement intéressé par le 20e siècle, il s’est d’abord tourné vers l’art du début de l’Europe moderne, puis est passé rapidement à l’art du 19e siècle et à l’art contemporain. En tant qu’historien il s’est distingué avec ses études sur Le songe de Poliphile de Francesco Colonna, auquel il a consacré des livres en 1980 et 1996.

Au cours de sa brillante carrière il a été conservateur de musées, professeur d’histoire et critique d’art. Après plusieurs années comme Surintendant des Galeries de Bologne et de l’Emilie Occidentale et Directeur de la Pinacothèque de Ferrara il est passé à Rome à la Galleria nazionale d’arte moderna e contemporanea (Galerie

nationale d’art moderne et contemporain). Professeur universitaire dans différentes villes italiennes, il a occupé la chaire d’Histoire de l’art moderne à l’université de Rome “La Sapienza” jusqu’en 2002, y dirigeant également pendant de nombreuses années le Museo-laboratorio per l’arte contemporanea (Musée-atelier pour l’art contemporain). Vice président puis président du Comitato per i beni artistici e storici (Comité pour les biens artistiques et historiques) dans le cadre du Consiglio nazionale per i beni culturali (Conseil national du patrimoine), c’est un critique d’art renommé ainsi qu’un éditeur de revues spécialisées.

Les travaux les plus importants de Maurizio Calvesi sont ses études sur l’histoire de l’art du 20e siècle. En 1985 il a publié Storia dell’arte contemporanea, un texte dont il est co-auteur et où il analyse les tendances de l’art européen et italien de 1960 aux années 1980. Une contribution particulièrement significative a été la publication des chapitres fondamentaux du grand catalogue Novecento.Arte e Storia in Italia (2000), qui non seulement répertorie les oeuvres mais pose également des bases pour la recherche sur la formation de l’art moderne tardif et de l’art contemporain en Italie.

Le due avanguardie. Dal Futurismo alla Pop Art (1966), publié plusieurs fois jusqu’en 2001, est considéré comme la plus importante anthologie de théorie de l’art pour les mouvements Futuristes, des origines à ce que l’on appelle le deuxième Futurisme de l’art contemporain. Maurizio Calvesi a aussi largement contribué à l’étude de l’art métaphysique, du dadaïsme et du surréalisme. Son essai Storia della seduzione (1999), visant à repérer les origines de l’art contemporain dès l’époque des Lumières, est à l’origine de l’exposition Da Boucher a Warhol.

Chercheur fécond et figure fondamentale dans le développement de l’art contemporain, Maurizio Calvesi peut être défini comme le doyen des études sur l’art moderne et l’art contemporain dans l’Italie d’aujourd’hui.

  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail