Terence Cave
Royaume-Uni
Prix Balzan 2009 pour la littérature à partir de 1500
Pour ses contributions remarquables à une nouvelle compréhension de la littérature de la Renaissance et de l’influence de la poétique aristotélicienne sur la littérature européenne moderne.
Terence Cave est professeur émérite de littérature française à l’Université d’Oxford et Emeritus Research Fellow au St John’s College d’Oxford. Avec son livre The Cornucopian Text: Problems of Writing in the French Renaissance, publié pour la première fois en 1979, il a donné une direction nouvelle aux études sur la littérature de la Renaissance et ses modalités d’écriture. Partant du concept rhétorique de « copia », prôné surtout par Erasme, il parvient à démontrer, à travers une série d’analyses textuelles approfondies, comment cette notion d’une abondance dépassant toute contrainte formelle constituait une réponse à l’émergence de nouvelles formes d’expérience et, par là, était un élément déterminant de la Renaissance du XVIe siècle. Cette démonstration aboutit ainsi à une profonde interrogation sur la manière traditionnelle de comprendre l’humanisme de la Renaissance. Cornucopia, comme est intitulé le livre dans la version française de 1997, est une étude remarquable qui se distingue par sa force d’innovation, son érudition, la rigueur de son argumentation et l’élégance de son écriture.

Dans son second ouvrage majeur Recognitions. A Study in Poetics, Terence Cave montre que le concept fort négligé de l’anagnorisis (reconnaissance) dans la poétique aristotélicienne est fécond pour éclairer des aspects essentiels de l’histoire du drame et de la théorie du drame à l’époque moderne. Ce faisant, l’auteur met en lumière les rapports profonds qui relient la redécouverte de la poétique aristotélicienne au cours de la Renaissance italienne aux formes modernes du drame et du roman, ainsi qu’aux réflexions théoriques sur la poétique de la fin du XXe siècle.

En raison de l’horizon européen et de la perspicacité historico-littéraire et théorique de cet ouvrage, il a souvent été comparé au célèbre Mimesis d’Erich Auerbach. Ces deux opera magna sont accompagnés de nombreuses études particulières d’une très grande qualité qui confirment que Terence Cave est l’un des plus importants spécialistes contemporains de la littérature.
  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail