André Vauchez
France
Prix Balzan 2013 pour l'histoire du Moyen Âge
Pour ses études novatrices sur la spiritualité médiévale dans la chrétienté occidentale et son enracinement dans la vie quotidienne du Moyen âge, pour ses recherches sur les conceptions de la sainteté médiévale et sur la sacralisation de l’espace et du temps, pour sa contribution à une meilleure compréhension de la piété et de la religiosité monastique et féminine, pour sa profonde connaissance et sa magistrale présentation de la vie, de l’œuvre et du rayonnement de François d’Assise.

L’œuvre de l’historien médiéviste André Vauchez, d’une remarquable cohérence, est centrée sur le phénomène de la spiritualité qui a très profondément marqué la mentalité du Moyen Âge en Occident. Avec une rigueur magistrale André Vauchez éclaire les nombreux aspects de la spiritualité dans le cadre parfois conflictuel de l’institution religieuse et de la religiosité populaire, montrant en particulier leur enracinement dans la vie quotidienne médiévale.
Avec son ouvrage La spiritualité du Moyen Âge occidental (1975), puis ses études sur les idéaux de perfection promus par la papauté et leur réception par les fidèles dans La sainteté en Occident aux derniers siècles du Moyen Âge (1198-1431), publié en 1981, et sur la religiosité laïque dans Les laïcs au Moyen Âge (1987), Vauchez embrasse tout l’espace temporel de cette époque, illustrant ainsi les dynamiques de la spiritualité médiévale et de ses formes d’expression. Dans son livre Saints, prophètes et visionnaires : le pouvoir surnaturel au Moyen Âge (1999), il tente de comprendre, tout en gardant une distance critique, l’un des aspects du Moyen Âge que nous avons longtemps refoulé et que nous ne faisons que survoler aujourd’hui en le taxant de pure superstition.
L’ouvrage collectif en italien Esperienze religiose nel Medioevo (2003), avec ses recherches monographiques innovantes et toujours riches en contenus sur « la sainteté des laïcs », « la sainteté féminine », « l'homme médiéval et le sacré : lieux de rencontre », et « le temps et l'espace dans la religiosité médiévale », crée sans cesse de nouvelles passerelles entre la spiritualité et sa « place dans la vie ».
Mais le sommet des explorations d’André Vauchez dans le domaine de la compréhension de la religiosité médiévale est représenté par son ouvrage François d’Assise. Entre histoire et mémoire (2009). Sa présentation de la vie, de l’œuvre et de l’influence de saint François d’Assise parvient, en évitant les anachronismes, à rendre vivante l’une des figures les plus influentes du Moyen Âge, qui a profondément marqué l’imaginaire collectif ; mais en même temps il analyse les mythes qui se sont formés autour de cette grande figure et leur évolution du Moyen Âge à nos jours.
  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail