Kurt Lambeck
Australie/Pays Bas
Prix Balzan 2012 pour les sciences de la terre solide, particulièrement les contributions interdisciplinaires
Pour sa contribution exceptionnelle à la compréhension des relations entre le rebond post-glaciaire et les variations du niveau des mers. Ses découvertes ont marqué un tournant décisif pour les sciences du climat.
Kurt Lambeck est né à Utrecht (Pays Bas) en 1941, mais depuis 1956 il est citoyen australien. Il a fait ses études à la University of New South Wales en Australie, puis a complété son doctorat (Ph.D.) à l’université d’Oxford. Il a travaillé en tant que géodésien au Smithsonian Astrophysical Observatory et à la Harvard University, Massachussetts, USA. Il a également collaboré avec l’Observatoire de Paris, Département des Sciences de la Terre, Université de Paris VII, et avec l’Institut de Physique du Globe de Paris. De 1977 à 2007, il a été professeur de géophysique à la Research School of Earth Sciences à la Australian National University, Canberra, où il est désormais Professeur émérite. Tout au long de sa carrière scientifique, Kurt Lambeck a traité les problèmes fondamentaux concernant notre planète en s’appuyant autant sur la théorie que sur l’observation. Dans les premiers temps il s’est consacré à l’étude du champ de gravité terrestre. Ses résultats ont transformé les théories que l’on avait jusque-là sur la pesanteur, la forme globale de la Terre et sa structure interne. Il a également étudié les causes des fluctuations de la rotation de la Terre dans une variété d’échelles de temps, ainsi que la structure et la dynamique de la lithosphère océanique et continentale. Un autre domaine où l’impact de ses travaux a été extraordinaire concerne les relations entre les variations du niveau des mers, le rebond de la Terre et le volume des glaces. Plus particulièrement il a étudié l’histoire du dernier cycle glaciaire et ses conséquences sur les variations du niveau des mers, l’évolution de la calotte glaciaire et la réponse du manteau visqueux à ces changements. Ses conclusions, qui ont révolutionné les géosciences, sont fondamentales pour notre compréhension de la Terre solide. Dans ses travaux, Kurt Lambeck a toujours associé des observations issues de différentes disciplines, comme la géodésie, la géologie, la géophysique, l’océanographie et la paléoclimatologie, ce qui montre l’interdisciplinarité de sa pensée qui a eu une grande influence sur la recherche dans de nombreux domaines des sciences de la Terre. Kurt Lambeck est également l’auteur de plusieurs ouvrages qui constituent une référence incontournable pour les étudiants et les chercheurs qui se consacrent à la géodynamique de la Terre.
  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail