D.P. McKenzie, D.H.Matthews, F.J.Vine
Royaume-Uni
Prix Balzan 1981 pour la géologie et la géophysique
Pour la contribution fondamentale qu’ils ont apportée, en commun, aux sciences de la terre, notamment avec leurs études sur l’expansion des fonds océaniques et la dérive des continents, et avec le développement de la théorie de la tectonique des plaques.

Frederick John Vine et Drummond Hoyle Matthews (*1931 - †1997) ont recherché pendant les années de 1963 à 1970 les causes du phénomène de l’expansion des fonds océaniques et se sont appliqués surtout à l’étude de l’inversion du champ magnétique terrestre. Ils ont recueilli des dates expérimentales de la théorie de l’expansion des fonds océaniques.

A partir de 1966, Dan Peter McKenzie, se basant sur les résultats scientifiques de Drummond Hoyle Matthews et Frederick John Vine ainsi que sur ses recherches personnelles, initialement effectuées dans le Pacifique, introduisit la théorie globale de la tectonique à plaques qui, par la suite, a été développée grâce à ses recherches ultérieures — aussi dans d’autres océans — effectuées jusqu’à nos jours.

Selon cette théorie la croûte terrestre et son manteau supérieur consistent en plaques rigides qui « flottent » sur un manteau plastique inférieur. Il s’agit d’une conception toute neuve de la géologie et de l’histoire géologique de la terre — très importante aussi en vue des développements futurs — qui a introduit une vraie révolution dans le domaine de la géophysique.

Les arguments apportés en faveur de cette théorie sont de différente nature: l’étude des matériaux et des processus des dorsales mi-océaniques jusqu’aux marges continentales, les dérivations géologiques de l’inversion du champ magnétique terrestre et des sondages des profondeurs océaniques ainsi que l’étude de la distribution des tremblements de terre et des volcans à la limite des plaques lithosphériques.

En conclusion, les recherches effectuées par Drummond Hoyle Matthews et Frederick John Vine sur l’inversion du champ magnétique terrestre confirment le principe de l’expansion des fonds océaniques. Sur ces bases, Dan Peter McKenzie a introduit la théorie de la tectonique à plaques.
  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail