Michel Zink
France
Prix Balzan 2007 pour la littérature européenne (1000-1500)
Pour sa contribution fondamentale à la compréhension de la littérature française et occitane du Moyen Âge, étape décisive dans la formation de la littérature européenne moderne; pour sa réinterprétation du rapport entre littérature médiévale et littérature moderne; pour ses travaux de pionnier visant à ramener la littérature du Moyen Âge dans le sillage de la tradition culturelle française et européenne.

Michel Zink est titulaire de la chaire de “Littératures de la France médiévale” au Collège de France, qui continue l’illustre tradition de la chaire de “Langue et littérature françaises du Moyen Âge” fondée en 1853 pour Paulin Paris. Grâce à ses publications et à son enseignement au Collège de France, Michel Zink est devenu le plus grand représentant de la recherche dans le domaine de la littérature française médiévale.

Le développement de la littérature en Europe à partir du Moyen Âge a toujours produit dans la France du nord et du sud des paradigmes décisifs. La contribution essentielle que Michel Zink a apportée à la compréhension de la littérature médiévale française passe par ses recherches, toujours novatrices et brillantes, sur la pastourelle, sur la prédication en français vulgaire, sur la subjectivité littéraire à l’époque de saint Louis, sur la conception du temps chez Froissart et sur le rapport nature poésie au Moyen Âge; on lui doit également une édition commentée de Rutebeuf et de nombreuses études monographiques qui embrassent tout le domaine de l’ancienne littérature française et provençale, de l’aube à la fin du Moyen Âge, dans tous les genres littéraires.

Sa réinterprétation du rapport entre la littérature médiévale et la littérrature moderne en France – magistralement illustrée lors de sa leçon inaugurale au Collège de France – est un point de départ important pour replacer la littérature du Moyen Âge, au-delà des limites étroites de la philologie spécialisée, dans la tradition culturelle française et européenne. La collection “Lettres gothiques”, dont il est le fondateur et le directeur, en est un exemple tangible.

 

 

 

  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail