Thomas Wilson Meade
Royaume-Uni
Prix Balzan 1997 pour l'épidémiologie
Pour ses travaux à la pointe du progrès dans le domaine de l’épidémiologie cardio-vasculaire, en particulier pour ce qui est du rôle joué par les facteurs de coagulation du sang dans l’incidence des maladies cardio-vasculaires. Ses recherches ont ouvert la voie à de nouvelles stratégies de prévention et de traitement.


L’apport du professeur Meade au progrès des connaissances scientifiques et médicales, ainsi qu’à celui des soins proprement dits, s’étend sur trois décennies. Thomas W. Meade a été à l’avant-garde de la recherche dans le domaine de l’épidémiologie cardiovasculaire, et s’est également distingué dans le développement et l’application des techniques de laboratoire dans la recherche, épidémiologique et clinique, sur les maladies cardio-vasculaires. Ses centres d’intérêt, ainsi que les travaux qu’il a dirigés, vont des études biologiques de base sur l’étiologie, les risques et les mécanismes des maladies cardio-vasculaires (qui restent la cause de mortalité la plus fréquente dans les pays développés), aux recherches épidémiologiques et à l’étude des traitements spécifiques. Le professeur Meade a mis sur pied et coordonné un ensemble de recherches fondamentales aux fins de la compréhension de l’hémostase thrombogénique, par la définition des facteurs de coagulation (tel le facteur VII, qui s’est aujourd’hui avéré être l’un des principaux médiateurs de la thrombogénèse), ainsi que de leur relation avec l’incidence de facteurs métaboliques, génétiques, sociaux, démographiques et autres.

Le monde entier reconnaît la prééminence du professeur Meade dans la recherche sur e fibrinogène et sur son rôle dans la thrombogénèse, Thomas W, Meade ayant entre autres prouvé la relation étroite entre les niveaux de fibrinogène et l’incidence des maladies cardiovasculaires. Ses travaux ont démontré que la grave nocivité des effets du tabagisme pour ce qui est du risque éventuel de maladie cardio-vasculaire est liée au rôle du fibrinogène, mettant ainsi en évidence, dans la prévention et le traitement des maladies cardio-vasculaires, l’importance potentielle des médicaments conçus pour diminuer le niveau de flbrinogène. Sa démonstration du rôle tenu par le processus de coagulation représente une contribution essentielle à la compréhension de la pathogénèse des maladies des artères.

De nombreuses vérifications cliniques des moyens de lutte contre la thrombose, parla modification des fonctions des plaquettes sanguines, des niveaux de fibrinogène et de coagulabilité, et cela entre autres grâce à ‘aspirine, la warfarine et la substitution hormonale, sont par conséquence actuellement en cours, ou bien déjà parachevées: dans ce dernier cas, les résultats ont été englobés dans l’application des soins.

Les recherches cliniques menées sous la direction du professeur Meade ont également démontré leur efficacité, pour un coût abordable, aussi bien dans le traitement de l’hypertension chez les personnes âgées que dans celui de l’hypertension relative chez les jeunes, touchant ainsi dans l’ensemble ò la plus forte proportion de sujets hypertendus.

Le travail du professeur Meade a ouvert une dimension nouvelle dans l’épidémiologie cardio-vasculaire, apportant ainsi une contribution essentielle pour a santé du genre humain.

  • stampa stampa
rimani1
informato
via mail
Scrivi la tua mail