Les Prix Balzan 2014 décernés à Rome

Rome, 20 novembre 2014 - Le Président de la République italienne a décerné aujourd’hui les Prix Balzan 2014. Au cours de la cérémonie qui se déroulait au Palais du Quirinale les prix ont été remis à:...

Les prix annuels ont une valeur de 750 000 francs suisses (€ 620 000) pour chacune des quatre matières. La moitié de chaque prix doit être destinée par les lauréats à des projets de recherche
Le prix pour la paix vaut 1 000 000 de francs suisses (€ 830 000)
 
Rome, 20 novembre 2014 - Le Président de la République italienne a décerné aujourd’hui les Prix Balzan 2014. Au cours de la cérémonie qui se déroulait au Palais du Quirinale les prix ont été remis à:
IAN HACKING (Canada), University of Toronto et Collège de France, pour épistémologie et théorie de la connaissance*
DENNIS SULLIVAN (USA), City University of New York pour mathématiques (pures ou appliquées)
DAVID TILMAN (USA), University of Minnesota, pour écologie des plantes: aspects fondamentaux et/ou appliqués
MARIO TORELLI (Italie), Université de Perugia, pour archéologie classique.
Le Prix pour l’humanité, la paix et la fraternité entre les peuples a été décerné à VIVRE EN FAMILLE (France).
La cérémonie a eu lieu en présence des deux présidents de la Fondation Internationale Balzan, Enrico Decleva pour la Fondation “Prix” et Achille Casanova pour la Fondation “Fonds”. Selon le rite prévu pour la cérémonie, chaque lauréat, présenté par Salvatore Veca, Président du Comité Général des Prix, a prononcé un discours d’acceptation et de remerciement.
La cérémonie de remise des Prix Balzan a lieu au mois de novembre soit à Rome, en présence du Président de la République italienne, soit à Berne, en présence d’un des membres du Conseil fédéral, selon la tradition de l’alternance des sièges liée à la double nationalité italo-suisse de la Fondation.
Le Prix Balzan 2014 pour épistémologie et théorie de la connaissance a été attribué à Ian Hacking « Pour ses contributions fondamentales à la philosophie et à l’histoire des sciences naturelles et sociales, pour l’ampleur thématique de ses recherches, pour une perspective épistémologique originale, centrée sur une version du réalisme scientifique et contrastant avec le paradigme dominant dans la philosophie des sciences du siècle dernier ».
Dennis Sullivan a reçu le Prix pour les mathématiques «Pour ses contributions majeures en topologie et dans la théorie des systèmes dynamiques, ouvrant de nouvelles perspectives pour les générations à venir. Pour ses résultats exceptionnels dans de nombreux domaines des mathématiques, comme la géométrie, la théorie des groupes kleiniens, l’analyse et la théorie des nombres ».
Dans le domaine de l’écologie des plantes le Prix a été attribué à David Tilman « Pour ses très importantes contributions théoriques et expérimentales à l’écologie des plantes. Ces travaux sont à la base de la compréhension contemporaine de la manière dont les communautés végétales se structurent et interagissent avec leur environnement».
Le Prix pour l’archéologie classique a été décerné à Mario Torelli « Pour le caractère novateur de ses travaux dans les principaux domaines de la culture ancienne, grecque, étrusque et romaine ; pour l’importance de ses expériences méthodologiques et de ses découvertes archéologiques ; pour l’originalité de son œuvre où convergent l’enquête historique et épigraphique, l’analyse iconologique, l’évaluation historico-religieuse et la recherche anthropologique, toujours soutenues par une grande attention aux structures économiques et sociales et aux dimensions idéologiques et institutionnelles des cultures anciennes ».
Le Prix pour l’humanité, la paix et la fraternité entre les peuples a été décerné à Vivre en Famille avec cette motivation : « Créée en France en 1993 afin de pourvoir à l’insertion dans une famille de mineurs porteurs de handicaps mentaux, l’association a étendu son action à l’Afrique. Aujourd’hui, concentrant ses activités plus particulièrement en République Démocratique du Congo, tout en conservant sa vocation d’origine qui est de favoriser les adoptions internationales, elle œuvre pour garantir à l’enfance défavorisée des lieux d’accueil, des écoles et des centres de soins, ainsi que l’assistance aux mères. Le Prix Balzan est destiné à la construction d’une maternité et à la réhabilitation d’une école à Ibambi (RDC)»
Le montant de chacun des Prix Balzan annuels en 2014 s’élève à 750 000 francs suisses (environ € 620 000). Les lauréats sont tenus de consacrer la moitié de leur prix au financement de projets de recherche impliquant de préférence de jeunes chercheurs . Le prix pour l’humanité, la paix et la fraternité entre les peuples est un prix particulier, dont la fréquence d’attribution n’est pas régulière ; l’intervalle séparant deux prix n’est jamais inférieur à trois ans. Le Prix 2014 vaut 1 000 000 de francs suisses (€ 830 000).
La Cérémonie sera suivie, le vendredi 21 novembre à 14.15 h, par le Forum interdisciplinaire des Lauréats Balzan, organisé au siège de l'Accademia Nazionale dei Lincei . Dans la matinée du 21 novembre, à 10.30 h, toujours à l'Accademia dei Lincei, sera présenté le livre The Balzan Prizewinners' Research Project, an Overview 2014 , une vue d'ensemble des projets de recherche, dont les protagonistes sont plusieurs jeunes scientifiques impliqués dans le programme . À 12 h, dans une rencontre publique, sera présentée Vivre en Famille, l'organisation française qui a reçu le prix pour l'humanité, la paix et la fraternité entre les peuples.
* Le Prix décerné à Ian Hacking, qui n'a pas pu participer à la cérémonie, a été retiré par sa fille, Madame Rachel Gee Hacking.

RESTEZ INFORMÉS PAR COURRIEL
Vous voulez vous inscrire ou inscrire un ami à la newsletter de la Fondation Balzan? Ecrivez votre adresse email dans le champ pour recevoir 'Balzan Info'
transmettre