Bio-bibliographie

Hongrie/Autriche

György Ligeti

Prix Balzan 1991 pour la musique

Pour son oeuvre qui, à partir de la grande tradition hongroise, a profondément renouvelé le langage de la musique d’aujourd’hui. Ses compositions, destinées aux formations les plus diverses, ont marqué des dates importantes dans l’art contemporain. Par son extrême attention aux possibilités d’emploi des rythmes et des timbres, il a créé un univers sonore original et fascinant.

György Ligeti est né le 28 mai 1923 en Transylvanie;

il acquerra la nationalité autrichienne en 1967;

élève de Ferenc Farkas au Conservatoire de Cluj (1941-43), il poursuivit ses études à l’Académie de Musique de Budapest avec Sándor Veress, Pál Járdányi, Ferenc Farkas et Lajos Bárdos (1945-49) et divint lui-même chargé de cours d’harmonie et de contrepoint (1950-56) à cette Académie;

il quitta la Hongrie en 1956;

collaborateur libre au studio de musique électronique du Westdeutscher Rundfunk de Cologne (1957-59);

après les années 60 il est appelé à professeur dans de nombreuses institutions, notamment aux cours d’été de Darmstadt, aux Ecoles supérieures de musique de Stockholm (1961-71) et à l’Université de Stanford, Californie (1972);

boursier de l’Office allemand des échanges universitaires (DAAD) à Berlin (1969-70); professeur de composition à l’Ecole supérieure de Musique de Hambourg (1973-88); membre de l’Académie Suédoise de Musique de Stockholm, de la Akademie der Künste de Berlin, de la Freie Akademie der Künste de Hambourg, de la Bayerische Akademie der Schönen Künste de Munich, de la American Academy and Institute of Arts and Letters de New York et de la Royal Philharmonic Society de Londres;

distinctions: Orden pour le mérite, Bonne (1975); Grawemeyer Award (1986); Commdr., Ordre National des Arts et Lettres, France (1988); Praemium Imperiale de la Japan Art Association (1991).

Parmi ses œuvres musicales les plus importantes, nous citons:

— Apparitions (pour orchestre) (1958-59);

— Atmosphères (pour orchestre) (1961);

— Aventures – Nouvelles Aventures (pour 3 chanteurs et 7 instruments) (1962—65);

— Requiem (pour soprano et mezzo-soprano solo, deux chœurs mixtes et orchestre) (1963-65);

— Concert pour violoncelle et orchestre (1966);

— Lontano (pour grand orchestre) (1967);

— Concerto pour orchestre de chambre à 13 instruments (1969-70);

— Double concerto (pour flûte , hautbois et orchestre) (1971-72);

— Le Grand Macabre (opéra) (1974-77);

— Drei Phantasien nach Friedrich Hölderlin (pour choeur) (1982);

— Trio (pour violin, cor et piano) (1982);

— Concert pour piano et orchestre (1985-88);

— Concert pour violon et orchestre (1990).

(Octobre 1991)

Vous voulez vous inscrire ou inscrire un ami à la newsletter de la Fondation Balzan?

Prénom
Nom
Email
Je, soussigné(e), déclare avoir lu et compris la notice d'information conformément au Règlement UE 2016/679 notamment en ce qui concerne mes droits et donne mon consentement au traitement de mes données personnelles de la manière et aux fins indiquées dans la notice d'information.
Fondazione Internazionale Premio Balzan