Bio-bibliographie

France

Yves Bonnefoy

Prix Balzan 1995 pour l'histoire et la critique des beaux-arts

Ses travaux de critique et d’histoire, inséparables d’une grande oeuvre poétique, ont contribué de façon exceptionnelle à la compréhension de la situation contemporaine de l’art. Dans l’étude comparée de la fonction poétique, ses interprétations ont profondément renouvelé nos motifs d’attachement aux oeuvres maîtresses du passé.

Yves Bonnefoy est né le 24 juin 1923 à Tours (Indre-et-Loire);

il est citoyen français;

Professeur au Collège de France, Chaire d’Etudes Comparées de la Fonction Poétique (1981-93);

depuis 1960 il a enseigné dans diverses universités américaines (Brandeis, Johns Hopkins, Princeton, Yale, City University of New York et Williams College) et en Europe, dans les universités de Vincennes, Genève, Nice, Aix-Marseille, etc. en qualité de professeur associé ou invité;

docteur honoris causa des universités de Neuchâtel (1987) et de Chicago (1988), de l’American College de Paris (1987), du Trinity College de l’Université de Dublin (1992) et de l’Université d’Edimbourg (1995); il a reçu de nombreuses reconnaissances, parmi lesquelles le Prix des Critiques (1971), le Prix Montaigne (1978), le Grand Prix de Poésie de l’Académie Française (1981), le Grand Prix de la Société des Gens de Lettres (1987), le Bennett Award, New York (1988), le Grand Prix Nalional de Poésie (1993) et le Prix Del Duca, Paris (1995).

Bibliographie:

Poèmes:

— Du mouvement et de l’immobilité de Douve, Mercure de France, 1953;

— Hier régnant désert, Mercure de France, 1958;

— Pierre écrite, Mercure de France, 1965;

— Dans le leurre du seuil, Mercure de France, 1975;

— Poèmes (1947-75), Mercure de France, 1978 (coll. Poésie/Gallimard, 1982);

— Ce qui fut sans lumière, Mercure de France, 1987;

— Début et fin de la neige, suivi de Là où retombe la flèche, Mercure de France, 1991;

— La Vie errante, suivi de Une autre époque de l’écriture, Mercure de France, 1993.

Essais, récits:

— L’improbable, Mercure de France. 1959:

— Arthur Rimbaud, Le Seuil, 1961;

— Un révefait à Mantoue, Mercure de France, 1967;

— L’Arrière-Pays, ill., coll. Les Sentiers de la création, Albert Skira, Genève, 1972; Flammarion, 1992;

— L’Ordalie, Galerie Maeght, 1974;

— Le Nuage rouge, Mercure de France, 1977;

—Rue Traversière, Mercure de France, 1977;

—La Présence et l’Image, Mercure de France, 1983;

— Récits en rêve, Mercure de France, 1987;

— La Vérité de parole, Mercure de France, 1988;

— Entretiens sur la poésie, Mercure de France, 1990.

Parmi les nombreuses œuvres consacrées entièrement à la critique ou à l’histoire de l’art, citons:

— Peintures murales de la France gothique, Paul Hartmann, 1954;

— Rome 1630. L’Horizon du premier baroque, Flammarion, Paris, 1970; nouvelle édition augmentée, 1994;

— Sur un sculpteur et des peintres, Plon, 1989;

—Alberto Giacometti, biographie d’une uvre, iii., Flammarion, Paris, 1991;

— Remarques sur le dessin, Mercure de France, 1993;

— Ecrits sur l’art et livres aver les artistes, Flammarion, Paris, 1993;

— Palézieux, en collaboration avec Florian Rodari, Albert Skira, Genève, 1994;

— Roma 1630. Il trionfo del pennello. Collaboration au catalogue de l’exposition de la Villa Medici, Rome, Electa, Milan, 1994;

— La journée d’Alexandre Hollan, Le temps qu’il fait, Cognac, 1995;

— Dessin, couleur et lumière, Mercure de France, 1995;

— The Lure and the Truth of Painting, Selected Essays on Art, publié avec une introduction et une postface de Richard Stamelman, The University of Chicago Press, 1995.

Traductions:

Yves Bonnefoy a traduit en français les œuvres suivantes de Shakespeare: Henri IV(I), Jules César,

Hamlet, Le Conte d’hiver, Macbeth, Roméo et Juliette, Vénus et Adonis, Le Viol de Lucrèce, Phénix et

Colombe.

Il a fait également paraitre Quarante-cinq poèmes de Yeats, suivi de Résurrection, Herrmann, 1989.

(Octobre 1995)

Vous voulez vous inscrire ou inscrire un ami à la newsletter de la Fondation Balzan?

Prénom
Nom
Email
Io sottoscritto dichiaro di letto e ben compreso l’informativa ai sensi del Regolamento UE 2016/679 in particolare riguardo ai diritti da me riconosciuti e presto il mio consenso al trattamento dei miei dati personali con le modalità e per le finalità indicate nella informativa stessa.
Fondazione Internazionale Premio Balzan