Fondation Terre des hommes – Aide à l’enfance

Suisse

Prix Balzan 2018 pour l'humanité, la paix et la fraternité entre les peuples

Pour l’engagement de Terre des hommes-Aide à l’enfance à améliorer le quotidien des êtres (enfants et leurs familles) les plus vulnérables, à sauver des millions d’enfants démunis à travers le monde et, en particulier, pour son projet SIMSONE dans la région de Ségou au Mali, permettant, à travers la formation de soignants sur le terrain, de sauver des nouveau-nés à la naissance et de soigner avec succès leurs mères, un projet qui pourra être répliqué et déployé à grande échelle dans d’autres pays.

   L’organisation d’aide à l’enfance Terre des hommes a été fondée en 1960 à Lausanne par Edmond Kaiser, marqué par la mort accidentelle de son fils de deux ans, résistant pendant la seconde guerre mondiale, écrivain, poète et personnalité très engagée. Terre des hommes avait alors pour buts la mise en avant des droits des enfants, la lutte contre leur exploitation et l’aide au développement pour leur offrir un meilleur futur. Plusieurs organisations juridiquement indépendantes collaborent aujourd’hui sous l’égide de la Fédération Internationale Terre des Hommes.
   La Fondation Terre des hommes, dont le siège est à Lausanne, célébrera en 2020 son 60ème anniversaire. La Convention internationale des droits de l’enfant représente aujourd’hui encore le pilier autour duquel ses activités se déploient. L’accès à la justice, la protection des enfants victimes de conflits, la lutte contre les pires formes d’exploitation, l’accès aux soins, le soutien psychosocial des enfants vulnérables dans le monde sont les domaines de prédilection de l’organisation. De la reconnaissance des droits des enfants, et de la participation active des communautés et des gouvernements, dépendent l’impact et la pérennisation des efforts menés sur ces terrains d’intervention.
   Aujourd’hui, plus de trois millions d’enfants et leurs proches, présents dans plus de 45 pays, y compris dans les zones les plus difficiles d’accès, bénéficient des programmes de santé, de protection de l’enfance et d’aide humanitaire d’urgence de Terre des hommes. Malgré les engagements et les efforts internationaux pour réduire la mortalité maternelle et infantile, 2,6 millions de nouveau-nés et 300 000 mères meurent encore chaque année dans le monde, auxquels viennent s’ajouter 2,6 millions d’enfants mort-nés. Une étude publiée en juin 2018 dans Lancet Global Health indique que 76% des morts à la naissance au Mali sont dues à des soins sous-optimaux. La plupart des vies perdues pourraient être évitées en renforçant la formation des soignants. C’est pourquoi Terre des hommes a développé des projets de santé périnatale dans les contextes les plus fragiles, y compris dans les zones rurales et reculées, à l’intention des êtres les plus vulnérables de la planète.
  La dotation du Prix Balzan va permettre à Terre des hommes de déployer largement un projet appelé SIMSONE1. Cette unité mobile de simulation en soins obstétricaux et néonataux essentiels a fait ses preuves en phase pilote d’octobre 2016 à octobre 2017 dans le district sanitaire de Macina, au Mali. La première Unité Mobile SIMSONE constituée de deux sages-femmes a formé sur une année 68 soignants dans 21 centres de santé. Le niveau des performances pratiques de tous les soignants dans l’ensemble des centres de santé concernés s’est accru de manière spectaculaire, passant de 37,4% à 82,8%. L’ensemble des 11 gestes essentiels entraînés sont maintenant correctement exécutés par environ 90% des soignants des différentes maternités. Une évaluation indépendante du projet par le Swiss Tropical and Public Health Institute de Bâle confirmant la capacité de la méthodologie SIMSONE à sauver la vie des nouveau-nés et des mères ainsi qu’à réduire la mortalité, soutient son extension à plus large échelle.
   SIMSONE sera étendu par Terre des hommes du district de Macina à la région tout entière de Ségou. 700 soignants seront formés dans 200 centres de santé dans cette région qui compte près de 67 000 naissances par an. Terre des hommes se rendra au moins une fois par mois dans chaque centre de santé pour former les soignants en charge des accouchements. On estime que SIMSONE pourra sauver chaque mois au moins 150 nouveau-nés de l’asphyxie périnatale et soigner avec succès 80 mères souffrant d’une hémorragie du post-partum. Lors de l’extension géographique du projet, la formation sera renforcée avec un nouveau module ciblant la deuxième cause de mortalité maternelle, l’éclampsie, une pathologie hypertensive liée à la grossesse. En lien avec les autorités locales, SIMSONE pourra être répliqué et déployé à large échelle au Mali, mais aussi dans d’autres pays, grâce à un Manuel de formation et à une application Online destinée à évaluer les compétences des professionnels avant et après les interventions.

1 SIM pour Simulation / SONE pour Soins Obstétricaux et Néonataux Essentiels