Michel Mayor

Suisse

Prix Balzan 2000 pour l'instrumentation et les techniques en astronomie et en astrophysique

Biographie

MICHEL G.E. MAYOR, né le 12 janvier 1942 à Lausanne, est citoyen suisse.
Professeur ordinaire au département d'astronomie de l'Université de Genève et Directeur de l'Observatoire de Genève (depuis 1998).

Il a participé et continue d'apporter sa contribution à la vie scientifique internationale, en collaborant régulièrement avec l'European Southern Observatory (ESO, Chili) et l'Observatoire de Haute-Provence (CNRS, France), en séjournant en 1971 à l'Observatoire de Cambridge (Royaume-Uni) et en 1994-95 à l'Université de Hawaii, ainsi qu'en assumant diverses charges telles que la présidence de la commission de la structure galactique de l'Union Astronomique Internationale (IAU), de 1988 à 1991, du Conseil scientifique et technique du European Southern Observatory (ESO), de 1990 à 1992, et de la Societé Suisse d'Astrophysique et d'Astronomie, de 1990 à 1993.

Parmi ses distinctions, nous mentionnerons le Prix de l'Académie Française des Sciences 1983 (Prix "Charles-Louis de Saulces de Freycinet"), la découverte de la première planète extrasolaire 51 Peg b, citée par "Science" parmi les dix plus importantes découvertes de l'année 1995, la médaille de la commission de bioastronomie de l'Union Astronomique Internationale (IAU), décernée lors de l'Assemblée Générale de Kyoto en 1997, le Prix Marcel-Benoist 1998, décerné par la Confédération Suisse, le Prix Janssen 1998 de la Societé Astronomique de France et la médaille ADION 1998, décernée par l'Observatoire de la Côte d'Azur (Nice, France).
 
 
(octobre 2000)